Création d’un nouveau organisme fédéral : Réseau d’organismes de conservation Canada (ROCC)

février 22, 2016 | Nouvelles

Cher(e)s représentant(e)s des organismes de conservation canadiens,

Depuis quelques années, à travers tout le pays, les organismes de conservation continuent leurs activités malgré l’absence d’un organisme national pour les aider, les soutenir et les représenter devant le gouvernement fédéral.

https://www.surveymonkey.com/r/2016enquete

En 2014 et 2015 les Alliances des organismes de conservation de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique se sont rencontrés plusieurs fois afin de discuter des possibilités et des avantages de la formation d’un organisme national qui représenterait les organismes de conservation partout au Canada ayant pour but d’atteindre une pérennité et des conditions plus favorables pour ces organismes. Avec le financement et le soutien de Conservation de la nature Canada, ces trois alliances étaient capables de travailler ensemble pour identifier des domaines d’intérêt commun.

En Janvier 2015, un Protocole d’entente a été rédigé et approuvé par les trois alliances provinciales et leurs conseils d’administration pour faire avancer cette opportunité. Ce protocole d’entente décrit la création du RÉSEAU D’ORGANISMES DE CONSERVATION CANADA (ROCC) ou LAND TRUSTS CANADA (LTC). Le groupe de travail ROCC a rédigé un plan d’affaires en 2015, qui a constitué la base des futurs buts et objectifs du ROCC. En Décembre 2015, le groupe s’est élargi en accueillant un représentant des Maritimes (Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick représentant la Nouvelle-Écosse, L’Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick) et un autre de l’Alberta représentant les organismes de conservation dans cette province.

Le Protocole d’entente identifie 4 priorités stratégiques (pas en ordre de priorité) pour ROCC :

1. Le potentiel d’obtenir des revenus au niveau fédéral n’a pas été maximisé et ROCC mettra l’accent sur l’augmentation des revenus des organismes de conservation ;
2. Augmentation de la sensibilisation concernant les organismes de conservation grâce à une stratégie de création de marque (« branding ») ;
3. Les Normes et pratiques des organismes de conservation du Canada sont à la base des travaux des organismes de conservation au Canada ;
4. Les domaines comme l’éducation, la formation, les programmes et les services sont communs aux organismes de conservation qui pourront profiter au maximum de ces bénéfices pour bâtir les capacités des organismes pour l’avenir.

En outre, le protocole d’entente décrit que ROCC travaillerait avec les Alliances de chaque province, puisqu’elles sont les partenaires des organismes de conservation dans leurs régions et qu’elles seront sensibles aux besoins de leurs collectivités. Grâce à la collaboration nationale le dédoublement des efforts sera évité.

Rôle initial d’Organismes de Conservation Canada:

· Être le gardien des Normes et pratiques des organismes de conservation du Canada ;
· Gérer les programmes de revenus nationaux et la collecte de fonds ;
· Gérer les programmes de sensibilisation au gouvernement fédéral et de création de partenariats ;
· Organiser les conférences nationales et les forums de réseautage ;
· Promouvoir la marque et faire le marketing ;
· Faire la collecte d’informations, le traitement, la diffusion des analyses (de cadastres, de plans de conservation, des données d’organismes de conservation) ;
· Développement de politiques et gouvernance.

Les modèles, les opérations et les programmes de financement et de gouvernance ont été discutés, cependant d’autres études et stratégies seront nécessaires. Le groupe de travail du ROCC estime que la première étape est un engagement commun pour la mise en place d’Organismes de conservation Canada via l’engagement avec les organismes de conservation et les parties prenantes à l’échelle nationale.

Les représentants des Maritimes, du Québec, de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique conviennent à l’unanimité que la formation d’un organisme national indépendant est notre première priorité. Un accord sur les priorités stratégiques, les rôles du ROCC et l’opportunité de création d’Organismes de conservation Canada est en train d’être proposée.

Nous vous invitons à partager vos opinions afin que nos futures discussions soient complètes, éclairées et transparentes. Ceci est une excellente occasion pour les organismes de conservation au Canada. Ci-joint voici une brève enquête de cinq questions qui nécessitera seulement trois minutes à compléter. Une fois les données de cette enquête compilées nous partagerons les résultats avec vous.

https://www.surveymonkey.com/r/2016enquete

Merci d’avoir pris le temps de lire ce communiqué et de répondre au sondage. Le ROCC croit que les organismes de conservation canadiens continueront à se développer, mais nous avons besoin maintenant d’un porte-parole national fort et uni pour les aider et les soutenir pour à prospérer, s’établir et durer.

Groupe de travail d’Organismes de conservation Canada

Frank Arnold & Paul McNair, Land Trust Alliance of BC
Pam Wight & Jerry Brunen, Alberta Regional Land Trust Alliance
Mike Hendren & Deborah Thompson, Ontario Land Trust Alliance
Pierre Valiquette & Eduardo Fonseca, Réseau de milieux naturels protégés
Mike Bonga, Atlantic Canada Land Trusts

J’accède au Répertoire

Mon espace membre

Articles reliés

Nouveauté! Rendez-vous RMN

Nouveauté! Rendez-vous RMN

Formation réservée aux membres du Réseau de milieux naturels protégés Le RMN a le plaisir de lancer les Rendez-vous RMN : un tout nouvel espace de...

lire plus