Nos Projets

Le Répertoire des sites de conservation volontaire

Le Répertoire des sites de conservation volontaire a été mis en ligne en 2007 par le Réseau de milieux naturels protégés après avoir constaté, au début des années 2000, que les sites protégés en terres privées au Québec n’étaient pas recensés. En effet, c’est sur une base volontaire que chacun des sites a été inscrit au Répertoire par les propriétaires ou gestionnaires de ces sites. Les sites protégés par les acteurs du mouvement de la conservation volontaire sont complémentaires aux parcs gouvernementaux et ce répertoire web permet de les localiser et de mieux connaitre les différents milieux naturels protégés.

Le Répertoire des sites de conservation volontaire du Québec est un outil :

  • d’analyse qui permet d’intégrer les sites protégés dans des planifications régionales;
  • de concertation pour stimuler des stratégies de protection;
  • statistique permettant de localiser les milieux naturels protégés au Québec et de mieux évaluer leur importance;
  • à travers lequel les citoyens peuvent visualiser facilement les sites à proximité de leur lieu de résidence et mieux connaitre les milieux protégés accessibles pour le loisir.

Les objectifs sont les suivants :

  • tenir à jour un répertoire exhaustif des milieux naturels du Québec méridional dont les caractéristiques naturelles justifient leur protection et qui sont protégés par des intervenants non gouvernementaux;
  • démontrer la compétence des organismes non gouvernementaux à réaliser des activités de protection de milieux naturels;
  • permettre d’effectuer en tout temps le bilan des activités de protection dans ces milieux à travers le Québec comme pour des régions ciblées;
  • fournir aux acteurs régionaux déjà engagés dans des activités de protection, de l’information concernant les interventions réalisées au sein de ces milieux;
  • prendre en compte la conservation en terres privées permet de bonifier les avancées des gouvernements et des municipalités pour la protection de notre territoire à long terme.


Les Lieux Prioritaires Désignés par les Collectivités pour les espèces en péril du Fonds de la nature du Canada

Le projet Lieux Prioritaires Désignés par les Collectivités pour les espèces en péril du Fonds de la nature du Canada (LPDC) est un ambitieux projet de conservation des milieux naturels et de protection de la biodiversité des Montagnes Vertes du Nord.

C’est grâce à la collaboration unique et novatrice de 8 partenaires que cette initiative a pu voir le jour et est devenu aujourd’hui un projet de grande envergure.

Sous la houlette de Corridor Appalachien, le RMN, ainsi que le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François, l’Organisme de bassin versant de la Yamaska, la Fondation SETHY, QuébecOiseaux, Conservation de la Nature Canada et le Zoo de Granby œuvrent ensemble pour la protection des Montagnes Vertes .

La contribution du RMN à ce projet est basée sur son expérience et la force de son réseau. Son rôle est de :

  • Partager l’expertise des acteurs de la conservation afin de renforcer les capacités des partenaires du projet pour mener à bien des projets de conservation volontaire.
  • Diffuser l’information sur ce projet dans son réseau afin de le faire rayonner et d’inspirer les acteurs de la conservation volontaire à travers la province.

Le renforcement des capacités

Le projet renforcement des capacités des organismes de conservation est une pièce importante de l’ambitieux Programme de conservation du patrimoine naturel. Ce programme est porté par le ministère de l’Environnement et changement climatique du Canada en partenariat avec Conservation de la nature Canada et Habitat Faunique Canada (Fond pour les organismes de conservation), depuis 2018. Cette initiative de conservation des terres a plusieurs objectifs :

  • protéger les terres écologiquement sensibles,
  • développer la gestion des terres protégées et conservées,
  • renforcer les capacités au sein des organismes de conservation.

Le projet de renforcement des capacités des organismes de conservation vise plus spécifiquement le 3e axe du programme. Il est déployé par le Réseau des Milieux Naturels protégés au Québec, ainsi que par le Ontario Land Trust Alliance (OLTA) et le Land Trust Alliance of British Columbia (LTABC).

Ce projet se développe selon deux axes principaux :

  • soutenir les organismes de conservation dans leur développement et adhésion aux bonnes pratiques en intendance privée, afin d’être admissibles au Fond pour les organismes de conservation (FPOC) ;
  • fournir un soutien technique aux organismes de conservation en ce qui concerne les priorités définies dans le cadre du FPOC, telles que la planification de la conservation, l’atteinte du défi de l’Objectif 1, la tenue des registres et la gestion des terres protégées.

Le rôle du Réseau dans ce projet est de développer l’offre de formation et de soutien à destination des organismes de conservation québécois ou francophones, et de développer la collaboration et l’atteinte des objectifs avec l’OLTA et le LTABC.


Partenariat Héritage naturel du Québec

Le Réseau de Milieux Naturels protégés soutient et participe au partenariat avec Corridor appalachien et Nature-Action Québec et Conservation de la nature Canada, la Fondation de la faune du Québec, qui en assure la prise en main , afin d’aller chercher des fonds gouvernementaux pour investir dans la conservation des milieux naturels et des services écologiques. Nous misons sur des actions concrètes de protection de milieux naturels ayant une remarquable biodiversité, pour le bénéfice écologique et économique des citoyens d’aujourd’hui et de demain. Pour ce faire, nous misons sur la collaboration d’individus, de propriétaires fonciers, de municipalités, d’entreprises, de groupes de conservation, de communautés locales et de gouvernements.

J’accède au Répertoire

Mon espace membre