Opportunité de financement : le Fonds pour la protection des terres transfrontalière

septembre 3, 2015 | Nouvelles, Nouvelles de la conservation

L’Open Space Institute est une organisation non gouvernementale américaine située à New York qui travaille pour la protection des paysages scéniques, naturelles et historiques aux États-Unis et au Canada.

Le Fonds pour la protection transfrontalière des terres offre des subventions et des prêts en vue de financer des projets qui amélioreront la protection du territoire dans l’écorégion des Appalaches nordiques et de l’Acadie, située dans l’est des États-Unis et le sud du Canada.

Objectifs

Le Fonds a pour objectif de protéger, par l’acquisition de titres de propriétés et de servitudes de conservation, des terres qui :

  • Assurent des fonctions écologiques de part et d’autre de la frontière entre le Canada et les États-Unis, notamment les corridors de passage de la faune;
  • Sont situées près de la frontière (les projets qui constituent un lien indispensable et qui sont situés à proximité de deux juridictions, soit étatique ou provinciale ou qui les traversent seront aussi étudiés);
  • Permettront de mobiliser l’engagement des collectivités locales;
  • Serviront de modèles pour d’autres projets de conservation;
  • Sont susceptibles de bénéficier pleinement de l’investissement consenti par le Fonds.

Critères de financement

Pour être admissible, un projet doit protéger l’habitat de façon permanente, soit par la création ou l’agrandissement d’une réserve, soit par l’établissement d’une zone tampon ou d’un lien entre des habitats. On accordera une préférence aux projets :

  • présentés dans le cadre d’un partenariat entre organismes canadiens et états-uniens;
  • dont l’échelle est appréciable, que ce soit individuellement ou par association avec d’autres projets ou des terres protégées déjà établies;
  • situés près de la frontière entre les États-Unis et le Canada;
  • reflétant les mérites de la conservation transfrontalière;
  • susceptibles d’amener d’autres transactions importantes, des actions collectives et des subventions publiques et privées au profit de la conservation.

En outre, les projets devront :

  • produire un effet de levier financier immédiat et important;
  • démontrer qu’il est urgent ou opportun d’agir, c’est-à-dire qu’il existe un risque important, mais gérable;
  • être achevés dans les 18 mois suivant le versement de la subvention;
  • être menés par des organismes ayant la compétence et la capacité financière nécessaires pour réaliser la transaction et assurer l’intendance de la propriété une fois qu’elle sera protégée;
  • faire l’objet d’une gestion efficiente.

Les demandes seront acceptées à partir du 21 août 2015, et ce, jusqu’à 17 h, le 5 octobre 2015.

Cliquez ici pour plus d’informations

J’accède au Répertoire

Mon espace membre

Articles reliés

Nouveauté! Rendez-vous RMN

Nouveauté! Rendez-vous RMN

Formation réservée aux membres du Réseau de milieux naturels protégés Le RMN a le plaisir de lancer les Rendez-vous RMN : un tout nouvel espace de...

lire plus